Toutes les nouvelles

11 Novembre 2018 : Centenaire de l’Armistice – 1918/2018

Le rendez-vous est fixé à 14 heure. au plateau de Garenne à Vannes. Apportez vos drapeaux bretons !

La guerre 14-18 fut avant tout une horrible boucherie issue d’un règlement de compte entre chefs d’Etat et autres “hommes de pouvoir” protégeant leurs intérêts personnels et financiers. Pour nous, Bretons, cette victoire s’est traduite par :

- le traumatisme des familles brisées par la mort de plusieurs de leurs membres « en âge de partir au front », des individus mutilés, des lésions psychologiques irréversibles pour les survivants…

- l’acculturation du peuple breton par l’émigration de ses forces vives et l’importation du français en Bretagne qui s’ensuivit. Plus encore que l’instruction obligatoire de Jules Ferry, la guerre 14-18 marque le déclin inexorable de la langue bretonne.

- la politisation du conflit dans la société bretonne : les anciens combattants, honteux de guerre, ont été encouragés à justifier le combat qu’ils ont dû mener, notamment pour exprimer leur solidarité envers leurs compagnons tombés au front.

- Un coût financier élevé. Outre, les pensions versées à juste titre aux mutilés de guerre, une importante main-d’œuvre fut mobilisée pour la reconstruction.

C’est un profond traumatisme que les Bretons ont vécu il y a 100 ans.

Le quart des hommes qui y laissèrent la vie sous les couleurs de la France étaient Bretons. Le meilleur moyen de pallier le manque de cœur ou de courage politique des élus, des officiels, des descendants des combattants, est de leur rendre hommage en leur langue, en respectant le vœu des anciens combattants revenus du front qui voulaient un 11 novembre sans arme, afin de célébrer la paix.

E GWERZH / EN VENTE à Ti ar Vro- Bro Gwened : Help ! mon enfant parle breton

Priz/Tarif : 9,90€ Hastit buan ! Dépêchez-vous ! nombre limité

Help ! mon enfant parle breton / Help ! ma bugel a gomz brezhoneg

Vos enfants sont dans une école bilingue breton/français et vous avez envie d’avoir un bagage minimum qui vous servira à suivre leur scolarité… Alors, ce kit est fait pour vous!

À travers des chapitres tels que la rentrée, le coin des bébés, le coin des ados, rassurer, la météo (essentiel pour les bretons), les vêtements, la nourriture, Halloween (une fête celte), les petits bobos etc., agrémentés des dessins de Maud Auvrignon, rythmés par les saisons mais aussi par des chansons et des comptines, vous serez parés pour la prochaine rentrée. Toutes les phrases en breton sont bien sûr traduites en français. Le tout est accompagné par l’humour qui est l’ingrédient essentiel de l’apprentissage des langues. En prime, un nécessaire de prononciation qui vous aidera à vous faire passer pour un-e vrai-e bretonnant-e.

Les auteurs

Katell Leon est Doctorante en études cinématographiques. Elle a été professeure de breton au collège et présidente de l’association « Kentelioù an noz » qui dispense des cours de breton aux adultes à Nantes. Elle anime aussi des ateliers de théâtre en breton auprès des enfants et des adolescents. Elle est la fondatrice de la micro-crèche Youn ha Solena à Nantes, deuxième crèche immersive de Bretagne et maman de deux enfants qui lui ont inspiré bien des situations de cet ouvrage. Elle est l’auteure du Nouveau kit de survie dans les banlieues bretonnes au Temps éditeur.

Maud Auvrignon est illustratrice/graphiste free-lance et artiste plasticienne. Elle a illustré deux ouvrages jeunesse, ainsi qu’un recueil de nouvelles destiné aux adultes et travaille également régulièrement pour la presse. Elle est professeure d’arts plastiques dans la région nantaise. ***

Ti ar Vro est ouvert le vendredi de 10h00 à 12h00, ou sur rendez-vous les mardis et jeudis. N'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements. Deuit e darempred ganeomp evit kaout un tamm ditour.

EBG et Plœren font la Fête de la Bretagne

affiche

Tout un programme d'expositions, de rencontres, de conférences, d'ateliers, concerts et fest-noz du 2 mai au 8 juin.

En particulier, une belle soirée de fête le 19 mai à partir de 17h30, Salle du Triskell à Plœren : conférence / concert / fest-noz
co-organisée par la commune de Plœren, Ti ar Vro Bro Gwened et Tal er Mor.

Tout est gratuit

Programme du 19 mai

  • 17h30 / 18h30 : Conférence de Dominique Gicquel \\« La tradition chantée en Bretagne des origines à nos jours »
  • 18h30 / 19h : Liamm ar c’han Duo père-fille Julien Scaerou et Lilou
  • 19h / 19h30 : Elodie Jaffré et les enfants de l’atelier chants bretons de Ti ar Vro
  • 19h30 / 20h45 : les élèves de Gwendal Le Ruyet et Guénolé Keravec du conservatoire de Vannes, chants et musique traditionnels à la danse et à écouter
  • 20h45 / 21h30 : ateliers accordéon de Goulven Saout de Diato-Folies et Tal er mor
  • 21h30 / 22h : atelier chants Tal er mor de Dominique Gicquel
  • 22h / 23h : Tam glaz groupe musical Tal er mor

23 heures : fin pour fermeture 23 h 30
Buvette et petite restauration

8/05/2018 E tonet emañ ar REDADEG !

Redadeg 2018

E tonet emañ ar REDADEG ! Mirit an deiziad evit an noziad !
La REDADEG arrive ! A mettre à votre agenda pour la soirée !

E tonet emañ Ar Redadeg e Kornad Bro Gwened d'ar Meurzh 8 a viz Mae.

Ur redadeg a-eilek eo « ar Redadeg », savet e 2008 hag a vez redet bep eil bloaz. Ur gouel a-dreuz Breizh eo hag a vod an dud deiz ha noz, hep ehan rak arouez vev treuzkas ar brezhoneg eo a rummad da rummad, a vro da vro, ur yezh yac’h, oberiant ha gant startijenn !

Evit skoazellañ raktresoù evit ar brezhoneg e vez gwerzhet ar c’hilometradoù d’an dougerien. Dasparzhet e vez ar gounid etre raktresoù nevez ha liesseurt dibabet bep bloaz, bepred evit skoazellañ ar yezh er gevredigezh a-vremañ, ar c’helenn pe ar mediaoù, implijout ar yezh er vuhez foran, reiñ tu d’ar vrezhonegerien d’ober gant o yezh…E 2018 o bet dibabet da skouer : ur rouedad sokial e brezhoneg, kentelioù brezhoneg dre ar video, ur CD sonerzh a-vremañ e brezhoneg evit ar skolajidi hag al liseidi, ur daio e brezhoneg e Naoned…

Tremen a ra dre 5 departamant Breizh a-hed 1800 km ha dre vuioc’h a 300 kumun

Difenn a ra ar Redadeg gêr-stur « Brezhoneg ha plijadur ». Gallout a reer redek gant ar familh, etre mignoned pe genlabourerien, treuzwisket, en ur seniñ, heuliañ ar Redadeg war droad pe gant botoù-ruilh, gant karrigoù-babig pe war varc’h-houarn.

An eurioù pennañ tremen ar Redadeg e Kornad Bro Gwened d’an 8 a viz Mae: Muzillleg : 7 e 33 noz, An Drinded-Surzhur : 8 e 30 noz, Teiz : 9 e 13 noz, Sine : 9 e 56 noz, Gwened kreiz : 10 e 27 noz, Sant-Teve : 11 e 11 noz, Pleskob : 11 e 42 noz, Gregam  : 0 e 32 mintin.

Kemer plijadur eo ar pal kentañ, bezañ gwelet ha diskouez omp niverus o vezañ mennet gant ur yezh vev e Breizh hag evel just un dro vrav da glevout ha da gaozeal brezhoneg !

Program tremen ar Redadeg ha darvoudoù e kornad Bro Gwened da bellgargañ amañ !

La REDADEG arrive en pays de Vannes le mardi 8 mai. La Redadeg est une course de relais lancée en 2008 et qui a lieu tous les deux ans. Festive, populaire et engagée, elle traverse la Bretagne, de jour comme de nuit pour symboliser la transmission d’une langue bretonne vivante, créative et dynamique, à travers les générations et les territoires.

Pour soutenir des projets en faveur de la langue bretonne les kilomètres sont vendus aux porteurs du bâton-témoin et le bénéfice est redistribué au financement de ces projets. Ce sont des initiatives nouvelles sélectionnées sur dossier, elles sont très diverses et peuvent concerner l’enseignement, les loisirs, les médias, le sport ou la culture mais toujours favorisent la pratique du breton dans la vie sociale et familiale. A titre d’exemple cette année : un réseau social en breton, une radio en breton à Nantes, des cours de breton en vidéo, un CD de musiques actuelles en breton à destination des collégiens et lycéens… Cette année, la course parcourt les 5 départements bretons sur 1800 kms en traversant plus de 300 communes.

La Redadeg défend le principe « Brezhoneg ha plijadur » ! « langue bretonne et plaisir » ! Hors les porteurs de témoin, la course est gratuite, libre et ouverte à tous. On peut y courir en famille, entre amis ou collègues, déguisé, en musique, suivre la course à pieds ou en rollers, en poussettes ou à vélo…

Les principaux horaires le mardi 8 mai en Pays de Vannes : Muzillac : 19 H 33, La Trinité-Surzhur : 20 H 30, Theix : 21 h 13, Séné : 21 h 56, Vannes Centre : 22 H 27, Saint-Avé : 23 H 11, Plescop : 23 h 42, Grand-Champ  : 00 h 32.

L’essentiel est de participer, de s’amuser et c’est aussi l’occasion d’entendre, de faire entendre et d’utiliser le breton ! Alors venez courir nombreux !

Le programme de la REDADEG 2018 en pays de Vannes à télécharger ici !

Communiqué sur l'Initiative citoyenne européenne

Les conditions requises pour la consultation d'initiative citoyenne européenne en faveur des langues et cultures des minorités autochtones d'Europe, ont été largement dépassées par le vote citoyen et il appartient maintenant au Parlement Européen de voter les textes correspondants qui seront applicables de droit et sans exclusive sur la totalité des états membres de l'Europe.

L'Institut Culturel de Bretagne a publié à cette occasion un communiqué que vous pouvez télécharger ici.

nouvelles.txt · Dernière modification: 2017-01-02 13:04 par carcadio